Le cimetière

La commune dispose de deux cimetières : un cimetière près du bourg centre et un cimetière au hameau de Fabas.

Plusieurs modes de sépultures peuvent être proposés.

Un règlement régit les différentes démarches à entreprendre pour réserver une sépulture. Fichier pdf prendre connaissance du règlement

 

cimetiere villefranche

Le cimetière de Villefranche d'Albigeois

cimetiere fabas

Le cimetière de Fabas

Plusieurs posssibilités s'offrent à vous telles que:

  • l'acquisition d'une concession funéraire
  • l'acquisition d'une case dans le columbarium
  • la dispersion des cendres dans le jardin du souvenir
  • le dépositoire

Ces acquisitions font l'objet d'acte et sont soumises à l'acquittement de droit. Vous souhaitez connaître les tarifs appliqués: cliquez Fichier pdf ici

La concession funéraire

Une concession funéraire est un emplacement dans un cimetière dont vous pouvez acheter l'usage (mais non le terrain). L'acte de concession précise qui en sont les bénéficiaires ainsi que la durée.

A Mont-Roc, le tarif est de 20 € le m2 soit :

  • 40 € pour une tombe classique (2 m2),
  • 100 € pour un caveau (5 m2).

Ajouter 25 € de frais d'enregistrement par concession.

Pour plus d'informations, s'adressez à la mairie.

- See more at: http://www.montroc.ccmav.fr/web/mont-roc/789-le-cimetiere.php#sthash.c1qm4mEb.dpuf

Une concession funéraire est un emplacement dans un cimetière dont vous pouvez acheter l'usage (mais non le terrain). L'acte de concession précise qui en sont les bénéficiaires ainsi que la durée.

A Mont-Roc, le tarif est de 20 € le m2 soit :

  • 40 € pour une tombe classique (2 m2),
  • 100 € pour un caveau (5 m2).

Ajouter 25 € de frais d'enregistrement par concession.

Pour plus d'informations, s'adressez à la mairie.

- See more at: http://www.montroc.ccmav.fr/web/mont-roc/789-le-cimetiere.php#sthash.c1qm4mEb.dpuf

Une concession funéraire est un emplacement dans un cimetière dont vous pouvez acheter l'usage (mais non le terrain). L'acte de concession précise qui en sont les bénéficiaires ainsi que la durée.

A Mont-Roc, le tarif est de 20 € le m2 soit :

  • 40 € pour une tombe classique (2 m2),
  • 100 € pour un caveau (5 m2).

Ajouter 25 € de frais d'enregistrement par concession.

Pour plus d'informations, s'adressez à la mairie.

- See more at: http://www.montroc.ccmav.fr/web/mont-roc/789-le-cimetiere.php#sthash.c1qm4mEb.dpuf

Une concession funéraire est un emplacement dans un cimetière dont vous pouvez acheter l'usage (mais non le terrain). L'acte de concession précise qui en sont les bénéficiaires ainsi que la durée.

la commune de Villefranche d'Albigeois propose des concessions temporaire de terrain de 30 ou 50 ans, de 2, 4 ou 6 places.

Pour plus d'informations, s'adresser à la mairie.

Le columbarium

Le columbarium est un monument cinéraire destiné au dépôt des cendres d'un défunt. Après la crémation, les cendres recueillies dans une urne cinéraire peuvent être déposées dans une des cases du columbarium de Mont-Roc.

A Mont-Roc, les cases du columbarium peuvent contenir jusqu'à 2 urnes chacune.

Pour acquérir le droit d'utiliser une case de columbarium, il faut prendre une concession. Pour cela, adressez-vous à la mairie. Contacter la mairie...

Les concessions sont limitées dans le temps. Dans notre commune, la durée de la concession est de 50 ans.

Tarif par case : 650 €.

- See more at: http://www.montroc.ccmav.fr/web/mont-roc/789-le-cimetiere.php#sthash.c1qm4mEb.dp

Le columbarium est un monument cinéraire destiné au dépôt des cendres d'un défunt. Après la crémation, les cendres recueillies dans une urne cinéraire peuvent être déposées dans une des niches.

Les concessions sont limitées dans le temps. Le columbarium de Villefranche d'Albigeois propose des concessions temporaires d'une case de 15, 30 ou 50 ans.

Pour acquérir le droit d'utiliser une case de columbarium, il faut prendre une concession. Pour cela, adressez-vous à la mairie.

Le jardin du souvenir

La dispersion des cendres est l'un des choix possibles pour la famille d'un défunt qui est passé par la crémation. Les cendres peuvent être dispersées dans le jardin du souvenir (gratuit) qui est un lieu collectif.

La personne qui épand les cendres doit en faire la déclaration à la Mairie. Contacter la mairie...

La mairie le signale à la commune de naissance pour apposition sur un registre spécial. Cette démarche est faite pour le recueillement des descendants.

Le dépositoire

Le dépositoire est une structure permettant le dépôt des cercueils dans l’attente d’une inhumation ou crémation.

Les raisons de son utilisation peuvent être les suivantes:

– la famille n’a pas de concession ou attend que le monument funéraire soit construit

– des travaux sur la concession nécessitent le déplacement des cercueils en attendant leur ré-inhumation

– un conflit oppose la famille sur le dernier lieu de repos du défunt.

Le dépositoire est à disposition des familles dans le cimetière. Il est payant.

Le dépôt des corps au dépositoire est autorisé à titre provisoire. De plus il est préférable qu’il puisse y avoir des places régulièrement disponibles

 

Le carré militaire

Comme dans bien d'autres localités, le cimetière de Villefranche devait être restructuré en raison d'un manque criant de place. Il résultait que quelques soldats tombés au Champ d'Honneur pendant la Grande Guerre allaient se trouver privés de la sépulture où leurs familles les avaient pieusement recueillis dans les années vingt suite à l'octroi irrévocable par la Commune d'alors d'un espace approprié. Les familles ayant disparu, les tombes, parfois devenue caveaux, n'étaient plus entretenues et devaient être détruites. Mais, déposer en fosse commune les restes sacrés d'hommes auxquels nous devons tant a semblé impensable aux responsables d'alors. C'est ainsi que la municipalité a décidé de mettre en place un carré militaire destiné à recevoir les dépouilles de ceux de nos héros Le hasard a voulu que les quatre soldats maintenant enterrés dans ce carré militaire constituent en eux-mêmes un résumé symbolique de l'Histoire de la Grande Guerre : des hommes âgés de 19 à 32 ans, tombés entre 1916 et 1918 en des lieux de grande souffrance tels que Vosges, Somme, Meuse ou Aisne...

Inauguré le 10 novembre 2009 , un carré de gravier de rivière, cerné d'une chaîne et contenant une fosse fermée par une dalle de granite, une stèle portant leurs noms, leur âge, la date et le lieu de leur décès dans l'ordre chronologique : ils sont Morts pour la France, et ils sont là.